Indisponibilités du site PluXml

Bonjour,

Depuis quelque temps (un gros mois, voire plus, je n'ai pas trop essayé en Juillet...) je ne peux me connecter qu'épisodiquement sur le site PluXml (site principal, wiki, forum, c'est pareil partout !). Quand je peux me connecter, tout semble aller à merveille, et si je reviens le lendemain ou quelques jours après, c'est fini, je n'ai plus accès à rien. Puis ça revient, repart...

J'avais d'abord mis ça sur le compte de l'été, pensant que le site comme ses admins était parti sous les cocotiers, mais ça continue... Je profite donc que ça fonctionne aujourd'hui pour signaler le problème et demander s'il a été constaté ?

Dommage, parce que pendant ce temps, le site de Wordpress fonctionne bien ]:D (joke only, juste pour me donner l'occasion de dire que, même avec ces petits inconvénients certes un peu gênants, je trouve PluXml assez génial ! Merci à tous ceux qui font vivre le projet !)
«1

Réponses

  • Bonjour

    Effectivement j'ai constaté le même phénomène.

    Cordialement
  • Bonjour,

    J'ai l'impression que cela devient de plus en plus fréquent. On voit aussi régulièrement que la base MySQL n'est plus accessible.

    Autre souci : le site est toujours en HTTP et non en HTTPS. Pourtant Let's encrypt est gratuit. Et la mise en place du certificat SSL est automatique.

    Tout cela n'est pas très bon pour les moteurs de recherche.
  • Hello les amis,

    @Bazooka :
    Je suis justement entrain de lire la doc sur Let's encrypt.
    Y-a-t-il des particularités ou difficultés dans son installation et utilisation ?

    Merci
  • StéphaneStéphane Membres, Ancien responsable de PluXml
    Bonjour

    Les caractéristiques du serveur qui héberge pluxml ne sont plus suffisantes pour supporter la charge et les fréquentations du site. Voilà pourquoi le site décroche régulièrement depuis plusieurs semaines et cela malgré les différentes tentatives d'optimisations que nous avons fait.

    Consultant PluXml

    Ancien responsable du projet (2010 à 2018)

  • Bonjour à tous, :)
    Stéphane a écrit:
    Les caractéristiques du serveur qui héberge pluxml ne sont plus suffisantes pour supporter la charge et les fréquentations du site.

    Ne serait-il justement pas le moment de réfléchir à un déménagement salutaire ?

    Ben sûr, cela a un coût mais je présume que nous sommes assez [d'utilisateurs] pour envisager un partage des frais si il y en a et je suis bien placé pour savoir que certains d'entre nous accepteraient d'héberger Pluxml, son forum et ses archives sur leur propre serveur dont les ressources sont sous utilisées.

    Une piste à examiner ? ;)

    Pour la fréquentation du site, j'ose dire qu'elle n’est pas folichonne en ce moment et, si ce fait était confirmé par les contributeurs d'habitude, nous pourrions envisager d'ouvrir un débat pour en connaître la raison.

    - Période de vacances ?
    - Désintérêt "subit" pour pluxml (dans ce cas pourquoi) ?
    - Autres offres plus performantes sur le marché ?
    - Autres raisons....

    Notez que ce message ne se veut qu'informatif mais en recherche de réflexion sur l'avenir de notre CMS préféré.

    Bises à tous. :)
  • StéphaneStéphane Membres, Ancien responsable de PluXml
    jack31 a écrit:
    Ne serait-il justement pas le moment de réfléchir à un déménagement salutaire ?

    On y travaille depuis quelques temps. Avec les vacances et nos activités respectives, ça prends + de temps que s'y on pouvait plancher sur le sujet à 100% tous les jours. La piste est évidemment de changer de serveur chez un autre hébergeur avec un budget proche de 0€ tout en ayant une solution pérenne et robuste.

    Consultant PluXml

    Ancien responsable du projet (2010 à 2018)

  • Stéphane a écrit:
    ...un autre hébergeur avec un budget proche de 0€ tout en ayant une solution pérenne et robuste.

    Un budget "proche de 0€" veut dire un hébergement "amical " qui dans tous les cas n’est pas performant en terme d'indépendance mais reste possible comme en témoigne ce post. et il reste à savoir si les considérations techniques et la montée en charge de Pluxml et tes forums peuvent te convenir.

    Pas de problème de place ou de ressources car tout est illimité.

    Il se trouve que j'ai une "Lune" non utilisée qui ferait bien ton affaire mais je ne peux bien sûr garantir la pérennité dans le temps mais tu serais tranquille pour au moins un an ou deux.

    Si besoin, je peux te faire un accès admin pour que tu ailles visiter la chose et te rendre compte sur place.

    Après, voir avec les plus compétents (que moi) pour l'éventualité de migrer vers un serveur dédié mais ce n’est pas la même chose en terme de maintenance et surtout de coût et il restera à définir qui va s'engager et pour combien.

    Débat vieux comme le monde. ;)
  • Et pourquoi pas Free.fr ?
    pluxml.free.fr le fait très bien, j'ai plusieurs sites dessus et rien à signaler de "grave" pour le moment (5-6 ans).
  • zakar! a écrit:
    Et pourquoi pas Free.fr ?

    Peut-être parce que Free est Gratuit justement et que les pages peuvent disparaître d'un jour à l'autre sans explications. Hé oui, on a déjà vu cela. :-//

    De plus, un serveur performant et rapide est préférable quand nous en avons la possibilité.
  • bazooka07bazooka07 Membres
    septembre 2018 modifié
    jol5926 a écrit:
    Hello les amis,

    @Bazooka :
    Je suis justement entrain de lire la doc sur Let's encrypt.
    Y-a-t-il des particularités ou difficultés dans son installation et utilisation ?

    Merci

    D'abord tu dois prouver à Let's Encrypt que tu es bien le propriétaire du nom de domaine.
    Une première contrainte est d'avoir un serveur avec un nom de domaine accessible publiquement.
    L'autre souci est que le certificat SSL n'est valable que 3 mois.

    Par exemple pour faire des tests, j'ai un petit Odroid C1+ sur mon réseau qui tourne avec un site Web sur Nginx avec le nom de domaine odroid.lan.
    Comme le nom de domaine n'est pas accessible publiquement, je ne peux utiliser Let's Encrypt. Je suis donc obligé de m'auto-signer un ceritificat SSL en créant mon propre certification d'autorité et en l'important dans Firefox et Chrome.
    Sous Ubuntu pas de souci.
    Sous Android, cela passe pour les navigateurs mais Android affiche une notification à chaque démarrage (Mon smartphone s'éteint en auto à 23h00 pour préserver la batterie qui tient 3 jours)

    Pour éviter d'utiliser mon certificat d'autorité, j'utilise manuellement Let's Encrypt sur un hébergement free.fr mais cela oblige à avoir un nom de domaine en free.fr sur mon réseau local.

    Par contre, si c'est un hébergement public, il suffit de cocher une case dans le panneau client de ton hébergeur. Tout est automatisé. Y compris le renouvellement.
  • Bonjour,

    Je pense que le wiki devrait être déménagé chez Github comme des pages statiques et que les mises à jour pourraient se faire par pull-request

    Bien sûr, cela demande un peu de taff pour faire le transfert.

    Pour l'hébergement, il était question à un moment que Framasoft fasse la promotion de PluXml mais cela semble être tombé à l'eau. La solution retenue n'est pas top, AMHA.
    Peut-être pourrait-il offrir l'hébergement.

    Reste le forum. Peut-être supprimer les vieux posts antérieurs aux 2 dernières versions et nettoyer/compacter la base de données.
  • Bonjour,

    Free.fr est limité au PHP 5.6 sans certificat HTTPS. Cela est pénalisant pour le référencement.

    Comme hébergement proche de 0, il y aurait https://www.alwaysdata.com/fr/ avec un pack gratuit de 100 Mo.
    Après je ne sais pas si cela suffirait.

    Il y a aussi des alternatives intéressantes à Github comme :
    https://tuleap.net/
    https://framagit.org/
  • Avec 100Mo, si chacun y va de sa photo, cela va vite planter.
  • Concernant la faible activité sur le forum, il faut aussi ajouter que la dernière version de PluXml fonctionne bien et qu'à part aider les nouveaux arrivants, il n'y a pas grand chose à faire de plus pour le moment :)
  • chantoinechantoine Membres
    septembre 2018 modifié
    Nouvel arrivant cet été, j'ai un poil souffert des indisponibilités, mais PluXml est tellement bien fichu que ça me laissait le temps de découvrir le code en attendant que ça retombe en marche :-)

    J'ai eu l'occasion d'échanger un peu sur le sujet avec Stéphane.

    Peut être pourrions nous mettre noir sur blanc le cahier des charges du ou des hébergements nécessaires ? Afin de voir si l'un ou l'autre a des capacités disponibles à droite ou à gauche, ou chiffrer le coût à partager ?
  • Salut,

    Déjà, merci pour les réponses. Au moins, en sachant ce qu'il en est, on a moins de mal à patienter !

    Le manque de moyens est un peu la faiblesse du logiciel (vraiment) libre, mais il a une force peu commune : celle de l'entraide et de la coopération. Et comme un problème bien posé est à moitié résolu, on devrait bien pouvoir trouver une solution !

    Mais d'abord, il y a un truc qui me chagrine : il a été question de baisse de fréquentation et je comprends mal pourquoi s'en inquiéter (pour un site accessible une fois sur deux ou trois, ça ne me parait pas anormal !) et pourquoi le problème d'accès, s'il est bien dû à une surcharge, persiste malgré cette baisse de fréquentation ? Quitte à chercher des solutions, il faudrait déjà être bien sûr des causes.

    Personnellement, je suis dans une période de transition, et je ne peux m'engager à rien pour l'instant et je ne peux pas dire encore si je pourrai faire une proposition d'ici quelques semaines ou plusieurs mois... En tous cas, une solution qui me semble facilement envisageable serait un auto-hébergement (ce que j'espère pouvoir proposer dans le futur) sur un accès fibre. Pour le matériel, je pense qu'on peut à nous tous trouver à le récupérer dans une entreprise qui change le sien. J'ai eu plusieurs fois des clients tout contents que je les débarrasse de "vieux" ordinateurs bien assez performants pour en faire un serveur LAMP qui tienne une bonne charge. On devrait même pouvoir en trouver deux et faire un montage en haute disponibilité...

    Après, la solution proposée par jack31 est assez intéressante aussi. Pour la pérennité, je pense qu'on peut se dire que le jour où il n'est plus là, il y aura certainement moyen de trouver quelqu'un d'autre qui possède le même genre d'hébergement avec une "lune" disponible...
    chantoine a écrit:
    Peut être pourrions nous mettre noir sur blanc le cahier des charges du ou des hébergements nécessaires ? Afin de voir si l'un ou l'autre a des capacités disponibles à droite ou à gauche, ou chiffrer le coût à partager ?
    Ce serait effectivement la première chose à faire !
  • L'auto-hébergerment dans les rêves c'est très joli : Avoir la maitrise totale de son serveur.

    Mais la réalité est plus cruelle.
    * En adsl, même à haut débit la vitesse en montée, c'est à dire du serveur chez toi vers le net est 10 fois plus lente que quand tu télécharges
    ADSL porte bien son nom : Asymmetric Digital Subscriber Line. Asymmetric = asymétrique
    Donc, si tu n'as pas la fibre optique, c'est : Niet !
    * Hormis les bisounours, certains visiteurs chercheront par tous les moyens à contrôler ton serveur à distance pour commettre différents forfaits. Par exemple, l'enrôler dans une armée de zombies pour envoyer des requêtes en très très grande quantité vers un serveur plus important et bloquer totalement son accès. Même les gros serveurs professionnels y ont droit. Si t'es expert en sécurité réseau pour régler un pare-feu aux petits ognons, c'est parfait
    * On n'est pas à l'abri d'un incident technique : un disque dur qui lâche, une coupure de courant électrique en pleine écriture sur le disque dur. Cela se régle mais a un coût : disques durs en double, si l'un meurt, l'autre prend la relève, un onduleur avec le logiciel pour arrêter gentiment le serveur en 5mn.
    * Si tu ne connais que WIndows 10 tu sors. Si tu maîtrises Linux, tu peux y arriver après quelques sueurs. Si tu connais (?:Open|Net|Free)-BSD cela sera plus sûr.

    Si tu as 2 ou 3 visiteurs par jour sur ton site, tu peux ignorer ces contraintes, même si cela te coûtera plus cher qu'un hébergement mutualisé.

    L'auto-hébergement est une fausse bonne idée d'une façon générale.
  • Je suis complètement d'accord avec bazooka07. L'auto-hébergement sur le papier c'est bien, en réalité cela est coûteux en temps passé à faire la maintenance, et les mises à jour. Et le jour où il y a un problème, ça tombe là où on ne s'y attends pas et où l'on a pas forcément le temps de s'en occuper. Après s'il y a une personne dévoué et dédié à ça et qui maîtrise tant mieux.
    Comme exemple je citerai https://unixcorn.org/ qui proposait leurs services CHATONS à prix libre pendant 3 ans et qui maintenant décide d'arrêter. Je pense qu'à la longue le bénévolat use. C'est dommage qu'ils arrêtent sans donner plus d'explication.

    Pour ma part, partir sur un hébergement de forge logiciel type github ou autres et intégrant un forum (mais pitié pas sourceforge) me parait une bonne solution pour ne pas avoir à passé du temps sur la gestion du serveur et des mises à jour de la plateforme.
    Après rien n’empêche d'avoir des sauvegardes régulières pour le jour où le service ferme ou devient payant que tout puisse être migré facilement.

    Il existe aussi des hébergements associatifs comme TuxFamily qui peuvent héberger au prix d'une adhésion des projets opensource.
    Par contre je ne sais pas s'il propose du PHP7 car sur leur site c'est encore écrit PHP5.
    TuxFamily est une association fournissant des services d'hébergement pour tout projet de logiciel ou contenu en rapport avec la philosophie du Libre. Tous les projets sous licence libre peuvent être acceptés. Vous pouvez utiliser par exemple les licences GPL, BSD, CC-BY-SA, Art Libre…

    Présent depuis 1999 (zut, déjà ?), TuxFamily s'efforce de fournir un service correct et complet à tous les projets ayant besoin de se faire connaître du public et d'être présents sur Internet. L'hébergement est totalement gratuit : nous n'insérons aucune pub dans les sites hébergés et ne vous obligeons même pas à parler de TuxFamily sur votre site ! Vous pouvez de plus utiliser votre propre domaine (si vous en avez un) et rendre ainsi l'hébergement chez TuxFamily complètement transparent.

    J'espère que Stéphane et son équipe feront les bon choix technique pour la suite de pluxml.
  • StéphaneStéphane Membres, Ancien responsable de PluXml
    Bonjour

    En toute transparence, je vous donne un complément d'information qui, s'il est avéré, expliquera mieux les problèmes de pluxml.org.
    Nous avons désactivé la partie Ressources du site (donc ne vous inquiétez pas si vous ne pouvez pas y accéder) car il semblerait que les attaques du serveur qui le mettait HS se situaient sur cette partie du site. On verra dans les prochaines jours (semaines) si on a visé juste.

    Merci pour votre compréhension.

    Consultant PluXml

    Ancien responsable du projet (2010 à 2018)

  • Merci Stéphane pour cet éclaircissement. :)

    Par contre, je ne sais pas si le choix de diriger le lien "Ressources" vers un site extérieur est une bonne idée car il fait quitter le site ce qui peut désorienter les nouveaux visiteurs qui cherchent de l'information.

    Sans doute serait-il plus judicieux de les diriger vers une page expliquant "gentiment" la raison de cette indisponibilité temporaire.

    Ceci est valable pour certains autres liens de ce menu qui devraient s’ouvrir en _blank pour une question d'ergonomie.

    Je pense à "PluCSS" et "Visual Wizard"qui n'ont pas le même menu horizontal et peuvent nous faire perdre les non-initiés.
  • Crée un dépôt PluThemes chez Github et téléverse les ressources dedans

    A un moment, j'ai eu une bande d'Ukrainians et autres russes qui me spammaient comme des sauvages dans les commentaires.
    J'avais récupéré leurs adresses IP dans le fichier de logs du serveur et j'avais rajouté cela dans le fichier .htaccess :
    [== .htaccess ==]
    # BEGIN -- IPFILTER
    Order Allow,Deny
    Allow from All
    Deny from 5.164.0.0/23          # Russian Federation
    Deny from 5.188.203.0/22        # Russian Federation
    Deny from 46.161.9.0/23         # Russian Federation
    Deny from 91.200.0.0/24         # Ukraine
    Deny from 93.170.187.0/22       # Lithuania
    Deny from 93.188.32.0/24        # Ukraine
    Deny from 178.92.0.0/23         # Ukraine
    Deny from 195.22.124.0/17       # Poland
    Deny from 195.211.208.0/24      # Ukraine
    #  END  -- IPFILTER
    
    Et maintenant, je suis à peu près tranquille

    Si cela peut t'aider
  • +1 pour centraliser les thèmes et plugins dans un dépôt Github.
    De toutes façons pour les nouveaux venus dans ressources ils ne trouvaient déjà pas grand chose puisque les thèmes compatibles 5.6 n'étaient pas nombreux. J'ai toujours trouvé déroutant de devoir chercher les plugins dans tous les sens, soit sur le site de Stéphane pluxopolis, soit sur ce forum en remontant sur les sites des auteurs.
    C'est sûrement le bon moment de faire le tri dans tout cela et permettre à chaque contributeur de thèmes ou plugins de poster sa ressource pour qu'elle soit vu de tous.

    @bazooka07 : maintiens-tu une liste d'IP de spammeur plus complète que tu serais prêt à nous partager ? J'ai eu pour ma part des attaques sur le plugin :
    /plugins/plxMyCapchaImage/capcha.php
    avec 29,579 visites en 1 semaine en plein mois d'aout par rapport à 6000 visites en moyenne !
  • jinformatique a écrit:
    C'est sûrement le bon moment de faire le tri dans tout cela et permettre à chaque contributeur de thèmes ou plugins de poster sa ressource pour qu'elle soit vu de tous

    Nous sommes là dans la quadrature du cercle et je plussoie gravement à cette remarque bien que conscient que cet aspect n'ait réellement jamais trouvé la solution qu'il mérite.

    Je suis persuadé que les défections des utilisateurs et même de contributeurs patentés (merci à ces derniers au passage) viennent du fait que certains thèmes foireux et plugins non à jour (vaste programme) ;) sont toujours proposés en téléchargement comme cela ne devrait pas être. Lol !

    Pourquoi ?

    Parce-que leur utilisations pourtant si simples chez Pluxml génère parfois des complications inutiles et une plus rigoureuse gestion de la proposition des ressources devrait être prioritaire.

    Je sais que ce n’est pas facile pour l'équipe en place pour des tas de raisons identifiées ou non mais pourquoi ne pas rendre obligatoire pour chaque thème/plugin l'information de compatibilité avec la version en cours ce qui résoudrait bien des problèmes ?

    Dans la même veine, je verrais très bien, à destination des concepteurs de plugin/thèmes non officiels un système genre MyPluginDownloader qui permet de vérifier en live si un truc est à jour voire l'upgrader d'un clic quand c’est nécessaire.

    Certes, tous les concepteurs ne joueront pas le jeu (ce n’est pas non plus facile pour eux de maintenir dans le temps leur œuvre) mais n'accepter dans les dépôts proposés par Pluxml que des outils valides arrangerait bien les choses.

    Ne nous voilons pas la face.

    Nous savons tous l'importance de ma petite réflexion et un peu de courageuse conscience nous ferait perdre moins de néo-pluxiens et, j'en suis persuadé, retrouver quelques-uns de ceux qui nous ont abandonné.

    Hugh ! J'ai dit ! :)
  • @bazooka07 : maintiens-tu une liste d'IP de spammeur plus complète que tu serais prêt à nous partager ?

    Non, je ne maintiens aucune liste. Je fais à la demande.

    Certaines adresses sont celles de spammeurs qui m'envoyaient leurs proses en commentaires
    D'autres sont des visiteurs qui recherchaient des fichiers wordpress, dont j'ai oublié le nom, sur un blog propulsé par PluXml. Cela parait suspect.


    Pour le dernier point, il faut rechercher les erreurs 404 dans les fichiers de logs du serveur.
  • P3terP3ter Responsable de PluXml
    Bonjour à tous,

    Je me permet d'ajouter un complément aux messages de Stéphane. Nous sommes effectivement en train de travailler à redonner un petit coup de jeune à PluXml.org. Un POC est en cours et je vous confirme que ça passera par un nouvel hébergeur, du Let's Encrypt, du Github, et d'autres outils que nous sommes en train de tester.
  • Salut,

    Super :)

    Bon courage, bonne chance et merci !

    @bazooka07
    Pour "troller" un peu à propos d'autohébergement (dans le sens "échange respectueux d'avis très divergents", pas dans le sens "polémique bornée" ;) )

    Non, l'auto-hébergement n'est pas "une fausse bonne idée d'une façon générale" ! C'est une piste à étudier sérieusement, en tenant compte de tes remarques et de beaucoup d'autres que tu aurais pu faire, mais ça reste une solution qui peut être viable, sécurisée et économique (bon, d'accord, sans compter le temps de "bénévolat" qui peut user, comme le souligne jinformatique, mais pas obligatoirement dans tous les cas). Il y a aussi de forts arguments "pour" qui viennent compenser certains inconvénients !

    Beaucoup, y compris parmi les "libristes" hélas, ne raisonnent qu'à travers le prisme de la société actuelle qui pousse vers la "minitelisation" d'Internet par le "tout dans le cloud". Peut-être qu'il n'est pas toujours facile de s'en passer, mais ce qu'on gagne d'un côté, on le perd de l'autre... Github n'est pas libre ! Et comment fait-on pour savoir si Microsoft ne s'enrichit pas outrageusement avec le code sous GPL déposé "gratuitement" ? par reverse engeneering ?

    Entre un serveur installé, sécurisé et maintenu par une poignée d'amis se réunissant autour d'une bière pour partager leurs compétences et celui proposé "gratuitement" par un GAFAM, lequel est le mieux ? Et, puisque tu parles de sécurité et de Windows, lequel est le mieux sécurisé ? Même un débutant en IpTables ou en Packet Filter fera mieux que Github pour se protéger du vol de son code !

    Question de choix et de point de vue. Chacun fait comme il pense que c'est mieux... J'ai proposé l'auto-hébergement parce qu'il me semble que c'est une solution possible à priori, mais qui peut dire si c'est le cas ou non quand on ignore (c'est au moins vrai pour moi) quels sont les besoins exacts et les ressources dont on peut disposer en matière de matériel, d'hommes, de compétences, de moyens de communication etc. ?

    Si on peut disposer de matériel de récupération suffisamment performant et fiable et si on a la main d'oeuvre compétente et disponible, l'auto-hébergement peut être une solution. Si on se fout du fait que Microsoft va s'enrichir grâce au code qu'on a pondu avec notre sueur, ou si on a la naïveté de croire qu'il ne le fera pas, alors Github peut être une solution. Mais dans un cas comme dans l'autre, et pour toutes les autres possibilités, il y a bien d'autres critères à considérer, que ce soit pour adopter ou pour rejeter une solution.
  • Bonjour à tous,

    De mon point de vue d'utilisateur, intégrateur et participant de longue date je pense que les ressources (thème, plugins, sources..) de PluXml devrait être sur une forge. Sur pluxml.org devrait rester que la présentation du cms, le forum et des pages statiques qui listes les thèmes et plugins.

    Pour chaque thèmes les intégrateurs devraient fournir dans le infos.xml
    - compatibilité de version de pluxml
    - version du thème
    - dépendances (jquery, plugins...)
    - description (nombre de colonnes, responsive, paramétrable...)
    - éditeur (nom, mail, ce que vous voulez)
    - lien vers le site de l'éditeur
    - lien vers le site du support (issue forge, forum pluxml...)
    - description (nombre de colonnes, responsive, paramétrable...)
    - Joindre une ou plusieurs captures d'écrans.

    Pour les plugins
    - compatibilité de version de pluxml
    - version du plugin
    - description
    - éditeur (nom, mail, ce que vous voulez)
    - lien vers le site de l'éditeur
    - lien vers le site du support (issue forge, forum pluxml...)
    - dépendances
    - incompatibilités

    Après je suis pas un expert github, mais je suppose qu'il y a moyen, depuis le dépôt de chaque dev, de "pousser" dans le dépôt de pluxml un peu comme un PR ?

    J'ai un string de l'array

  • flipflip a écrit:
    Pour chaque thèmes/plugin les intégrateurs devraient fournir dans le infos.xml

    Je rajouterais en insistant lourdement que cela devrait être le cas pour tous les plugins/thèmes recommandés dans les ressources Pluxml qu'elles soient officielles ou non les autres propositions étant utilisées au risques et périls des utilisateurs ce qui devrait être précisé dans la notice..

    Je suis très conscient que cette idée n'est pas facile à mettre en place mais un peu d'autorité devrait résoudre ce problème d'autant plus que ce n'est pas la première fois que le sujet est évoqué.

    Voyez-vous, personnellement, cela fait belle lurette que je n’utilise plus que des thèmes/plugins officiels ou proposés par certains membres des plus actifs des forums vers qui nous pouvons nous tourner quand il y a un cailloux dans notre chaussure.

    Très exceptionnellement, j'en utilise d'autres mais les abandonne vite si le support n’est pas au RDV en particulier quand ils ne suivent pas les mises à jour et posent ou poseront inévitablement des problèmes aux utilisateurs moins lestes que nous à régler les dysfonctionnements.

    Je pense surtout aux nouveaux utilisateurs qui se laissent tenter par de parfois très jolies choses qui ne fonctionneront pas toujours chez eux (ou tout court) et, en mettant ça sur le compte de Pluxml, iront voir ailleurs si c’est mieux. ;)

    Sans doute que comme l'a suggéré un contributeur à ce fil, un bon ménage ne serait pas de trop (même si c’est du boulot et risque de peiner certains) et il serait souhaitable que les ressources soient divisées en deux parties.

    1/ Les thèmes/plugins pleinement opérationnels avec la version en cours
    2/ Les anciens Thèmes/plugins

    ...avec possibilité pour les concepteurs des anciens thèmes/plugins de les ré-proposer si ils les rendent OK avec la version en cours.

    Bien sûr, ces derniers devront veiller à ce que leurs œuvres restent à jour lors des prochaines versions Pluxml mais cela ne coûte rien de rêver un peu. :)

    @Jibe
    Pour "troller" un peu à propos d’auto hébergement (dans le sens "échange respectueux d'avis très divergents", pas dans le sens "polémique bornée"

    Pour alimenter le truc, je dirais que si effectivement l'auto-hébergement peut convenir au site d'un seul homme ou à une équipe fiable très soudée (pléonasme), je crains qu'un site communautaire comme le nôtre soit vite dépassé ne serait-ce qu'en terme de fréquentation.

    Et que se passerait-il si la maison du particulier qui héberge le serveur s'écroule, si il part sur une île déserte ou décède subitement d'avoir trop bidouillé (ou autre raison) ?

    Il faudrait prévoir aussi de l'expérience, des sauvegardes, des redondances, une présence infaillible, de lui payer l'électricité, un climatiseur, et je me demande si c’est bon pour la planète. Ah, l'écologie ! ;)

    Alors qu'il est si simple, plus pratique et bien peu onéreux de louer un serveur mutualisé ou pas.

    Bon, c’est un avis parmi tant d'autres. Lol !
  • @jack31,

    C'est comme l'histoire de recycler un vieux PC imitant le bruit de l'hélicoptère avec son alim de 450 watts et son HD de 3.5"

    Rien que l'économie d'électricité peut financer un petit SBC (simple board computer) comme un Banana Pi pro avec port Sata :
    https://www.reichelt.com/de/en/banana-pi-pro-1-ghz-dual-1-gb-ddr3-sata-wifi-banana-pi-pro-p150224.html?&trstct=pol_10
  • Salut,
    jack31 a écrit:
    flipflip a écrit:
    Pour chaque thèmes/plugin les intégrateurs devraient fournir dans le infos.xml

    Je rajouterais en insistant lourdement que cela devrait être le cas pour tous [...]
    +1

    Il faut au moins qu'on puisse s'assurer, au moment des choix de thèmes et plugins, qu'on sera bien conforme au RGPG. Et comme c'est une mesure qui a beaucoup de retard (la privacy by design est un concept qui a plus de 20 ans ! C'est comme pour l'IpV6 : les mauvaises habitudes ont la vie dure !) et qui est très incomplète, en savoir plus que ce minimum vital serait très apprécié !
    jack31 a écrit:
    si effectivement l'auto-hébergement peut convenir au site d'un seul homme ou à une équipe fiable très soudée (pléonasme), je crains qu'un site communautaire comme le nôtre soit vite dépassé
    Oui, remarque tout à fait pertinente ! J'ai bien dit qu'il y avait des choses à étudier de près, et celle-ci est bien l'une des principales. Cela dit, il faut voir... Des solutions ne me semblent pas impossibles à trouver, il faudrait voir si elles pourraient être suffisantes et viables.
    jack31 a écrit:
    de lui payer l'électricité, un climatiseur,
    Pour l'électricité, à voir : selon ce que le serveur aurait ou pas comme services installés, ça peut éventuellement se négocier. Quand j'avais (et quand, j'espère, j'aurai) une solution d'auto-hébergement "potable" et sur-dimensionnée (parce qu'à part avec un fruit PI, c'est très souvent le cas), je considérais l'hébergement de certains projets comme une forme de participation et de soutien, et que la petite facture d'électricité annuelle, ramenée au prorata des services hébergés, était totalement négligeable.

    Pour le climatiseur, j'avais encore il y a peu 3 serveurs peu optimisés du point de vue de la consommation (je préférais investir dans la qualité des services) et n'ai jamais constaté d'élévation de température nécessitant ne serait-ce que de ventiler le local. MTBF d'ailleurs assez en-dessous des annonces des constructeurs.
    jack31 a écrit:
    je me demande si c’est bon pour la planète
    Une chose est absolument sûre : il ne faut absolument pas croire ce qu'affirment les GAFAM sur ce point.

    Une autre chose est sûre également : les soi-disant études qui démontrent que le numérique consomme X% (ils ne sont même pas d'accord entre eux !) de la consommation mondiale totale ne parlent jamais de ce que le numérique permet d'économiser. Personnellement, j'ai travaillé plus de 25 ans à mon domicile, ça fait combien d'essence et de voitures (dont la construction est très polluante) économisées ?

    Une autre chose encore est à prendre en compte : ceux qui pratiquent l'auto-hébergement ont souvent des ressources disponibles, et les utiliser n'augmente pas ou très peu les risques pour la planète.

    Pour moi, au lieu de croire ce que disent les GAFAM pour tenter de faire croire qu'ils sont utiles voire incontournables pour la sauvegarde de la planète, on ferait beaucoup mieux de s'occuper d'éco-développement : on pourrait économiser un gros paquet en luttant contre la loi de Wirth !

    En tous cas, c'est comme pour tout : une étude sérieuse, complète et objective s'impose avant de louer ou condamner une idée ou une pratique...
    bazooka07 a écrit:
    C'est comme l'histoire de recycler un vieux PC imitant le bruit de l'hélicoptère avec son alim de 450 watts et son HD de 3.5"
    J'ai eu fait ça. Conso mesurée en pleine charge : 62VA (et l'alim était une 480W dans ce cas). Le bruit de l'hélicoptère n'est pas si gourmand électriquement qu'on le croit et pas trop gênant dans une cave ;)

    Cela dit, on peut aussi essayer de récupérer du matériel mieux conçu, ou effectivement utiliser un Banana Pi quand ça peut suffire. C'est une solution du même genre qui a été adoptée pour la brique Internet.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.